Mystère de la Chapelle San Severo à Naples

Cachée dans les ruelles de l’ancienne Naples, on trouve la Chapelle de San Severo, maison alchimique et hermétique par excellence.
La Chapelle existe depuis 1590 mais, entre 1744 et 1766, elle a été restaurée et enrichie de statues par Raimondo di Sangro, Prince de San Severo, célèbre alchimiste, ésotériste et maçon.
Ce personnage mystérieux a engagé des artistes célèbres qui, sous sa direction et en utilisant les techniques indiquées par lui, ont créé des statues et des fresques qui, aujourd’hui encore, suscitent l’admiration et communiquent au visiteur un inquiétant sentiment de mystère.
La sculpture la plus célèbre est sans aucun doute le Christ voilé, de Giuseppe Sanmartino. Dans cette statue, le corps du Christ est entièrement recouvert d’un voile de marbre digne des plus belles voyances, à travers lequel les traits de son visage et de son corps sont parfaitement visibles.
Aucun savant, même aujourd’hui, n’a la moindre idée de la technique qui a été utilisée pour produire une telle merveille.
On a l’impression qu’un véritable voile a été posé sur la statue et transformé en marbre avec une technique encore inconnue.
Dans la statue de Pudicizia, d’Antonio Corradini, on observe la même technique : dans cette sculpture, une femme nue est recouverte d’un voile de marbre très fin qui nous permet d’entrevoir ses traits dans les moindres détails.
La femme représente la Sagesse, qui ne peut être acquise par l’Homme qu’en soulevant le voile qui la couvre.
Une autre merveille de la chapelle est la statue de la Désillusion, œuvre de Francesco Queirolo. Ici, nous voyons un homme emprisonné dans un filet qui tente de se libérer avec l’aide d’un jeune ailé.
Là encore, personne ne sait comment ce filet de marbre a pu être fabriqué et, comme pour le Christ Voilé et la Modestie, il semble qu’un véritable filet ait été superposé à la statue et transformé ensuite en marbre.
Le sens allégorique de la sculpture est celui de l’Homme se libérant de l’illusion de ce monde (le filet) avec l’aide de l’intellect (la jeunesse ailée).
Mais la merveille des merveilles ne peut être vue qu’en descendant dans le demi sous-sol de la chapelle par un escalier en colimaçon. C’est un homme et une femme complètement dépouillés de leur chair, mais avec tout leur système circulatoire intact et entièrement métallique !
La légende veut que le Prince ait injecté dans les veines de ses deux serviteurs un mystérieux liquide qui métallisait tout le système circulatoire, alors qu’ils étaient encore vivants.
Dans la chapelle se trouve également le tombeau de Raimondo de Sangro avec une pierre tombale et son portrait, mais le corps du prince n’est pas dans le sarcophage !
Une autre nouvelle inquiétante est que les couleurs du portrait ont “refusé” toute tentative de restauration à l’aide de techniques modernes.
Les autres statues de la chapelle ont également un symbolisme hermétique et maçonnique évident : nous sommes en présence d’une de ces “Maisons alchimiques” éparpillées ici et là dans toute l’Europe.
Pour ceux qui souhaitent visiter la chapelle, elle est située dans la vieille ville de Naples, dans la Via Francsco De Sanctis 19/21, derrière la Piazza San Domenico Maggiore.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code